11/10/2006

Une ombre

Une ombre passe.

 

Je ne la regarde pas.

 

Je ne la regarde jamais.

 

Pourtant, elle est bien là.

 

J’ai fait l’erreur de me demander qui elle était. Une fois. Pas deux. Je ne veux pas le savoir. Elle est là, et c’est tout ce qu’il me suffit de savoir.

 

Parfois elle tente de s’imposer face à moi. Mais, je ne peux pas. Je ne veux pas. Je ne suis pas prête.

 

Alors, elle se retire doucement, et reste à mes côtés, silencieuse.

 

Oh, elle n’est jamais bruyante. Jamais. C’est peut-être sa seule qualité.

 

Quoiqu’il eût peut-être été plus facile pour moi qu’elle le soit. Qu’elle s’impose, malgré ma volonté. Que je connaisse (ou reconnaisse) enfin son message. Que j’ai au moins quelque chose à haïr. Puis, qu’elle s’en aille, aussi sournoisement qu’elle est apparue. Aussi rapidement aussi.

 

Mais non. Elle reste une compagne silencieuse à mes côtés depuis six mois.

 

Peut-être aurais-je un jour le courage de l’affronter.

 

Peut-être…

18:09 Écrit par Tayiam dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.