29/04/2007

Clara (19)

Clara prit note pendant la réunion et resta silencieuse.

 

Elle avait pris de bonnes résolutions. La vie lui avait donné, par une chance inimaginable, le droit de tout recommencer. Elle comptait en faire bon usage. Elle avait donc décidé, entre autres, d’essayer d’être plus posée, de ne plus s’énerver trop vite, de prendre le temps d’écouter son interlocuteur avant de donner son propre avis.

 

Clara relut ses notes et se rendit compte qu’ils avaient encore du chemin à faire. Elle ne se souvenait pas qu’ils n’en étaient encore que là, en délégation étudiante. Elle repensa aux longues heures passées en Commission facultaire de la recherche et de l’enseignement pour mettre en place le nouveau programme de Master de la Faculté de Droit, suite au décret dit « de Bologne » qui réaménageait tout le système d’études universitaires.

 

La Commission s’était réunie tous les jeudis après-midi jusqu’à ce que le programme soit fin prêt. De longues heures durant, les divers clans de la Faculté s’étaient disputés la moindre parcelle d’heures de cours. Clara avait été fort déçue, au fond, par toute cette mascarade. Alors, ce n’était que ça, l’Université ? Des clans qui se chamaillent comme des enfants pour déterminer lequel serait le plus fort, le meilleur ? Bien sûr, c’était plus que ça, elle le savait. Il y avait la lutte au financement, pour faire progresser la recherche qui, in fine, ne pouvait qu’améliorer la qualité de l’enseignement. Elle savait que ces « guè-guerres » n’étaient qu’un moyen d’obtenir des financements supplémentaires. En effet, si telle matière obtenait un certain nombre d’heures de cours supplémentaires, cela augmenterait, pouvait-on espérer, le budget accordé à la recherche dans ces matières.

 

Mais elle avait eu une image tellement « idéale » de l’Université, que ces réunions lui avaient fait l’effet d’une douche froide.

 

La réunion du BE était sur le point de prendre fin, et Alexis demanda si quelqu'un était prêt à taper un PV de celle-ci. Clara se proposa. Le jeune homme demanda aussi que tous lisent le décret, si possible, pour la prochaine réunion, histoire de savoir de quoi on parlait. Clara savait que seul lui le lirait. Et elle, cette fois-ci.

 

La réunion s’acheva dans un brouhaha joyeux.

 

Clara remit de l’ordre dans ses papiers. Lorsqu’elle leva la tête, elle vit Raoul. Elle lui fit un grand sourire et le salua. Mais au même moment, elle se souvint qu’ils ne s’étaient encore vus que quelques fois. Il était encore loin, à cet instant, d’être un ami. A peine une connaissance. Quelqu'un qu’elle avait croisé au Bureau Etudiant. Il la regarda bizarrement, la salua à son tour, avec un sourcil levé par l’étonnement que le sourire de Clara avait suscité.

 

La jeune fille baissa les yeux et se remit à ranger ses affaires. Elle repensa à la façon dont leur amitié était née. Il avait passé le premier quadrimestre de cette année académique-là en Erasmus. Mais, il jouait dans la Revue de Droit 2006. Il imitait un des professeurs les plus connus de la Faculté. C’est là qu’ils avaient vraiment fait connaissance, car elle avait joué, elle aussi, dans cette Revue.

 

Mais, une fois de plus, Clara eut cette impression de mal aise. Comme si elle n’était pas à sa place. Sa place était en 2007, pas en 2006…

23:57 Écrit par Tayiam dans Clara | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.