17/07/2007

Rien

-         Tayiam ?

-         Mmh…

-         Tu penses à qui, là ?

-         Moi ? A personne pourquoi ?

-         Dis, je te connais, hein. Quand tu prends cet air-là, c’est que tu penses à quelqu'un !

-         Mais, dis donc, je me permets de me mêler de ce qui ne me regarde pas dans ta vie ?

-         Oui ! Bon, alors ?

-         Non, rien. Pfff… Je ne pense à rien. Rien d’important.

-         Donc, c’est un garçon.

-         Pourquoi tu dis ça ?

-         Parce que je te connais. Alors, et ce garçon ?

-         Rien.

-         Ouh là. Il est casé, c’est ça ?

-         Moui. Enfin, je pense. Je n’en sais rien.

-         D’accord. Je vois.

-         Tu vois quoi ?

-         Pas vous deux ensemble, en tout cas.

-         Merci, ça me remonte le moral, dis donc !

-         Ce n’est pas ça, Tayiam, mais, si tu ne fais rien, ben, il ne se passera rien.

-         Ah oui ? Et pourquoi ce ne pourrait pas être lui qui fasse quelque chose ?

-         Parce que c’est toi qui flashes sur lui !

-         Ah, ben, tu vois, tu mets exactement le doigt dessus ! C’est moi qui flashe sur lui. Pas l’inverse. Donc, ça ne sert à rien de rêver. Bref, je ne pense à rien d’important, je te l’avais bien dit.

-         Tu me désespères, Tayiam !

-         Moi aussi, t’inquiète…

23:59 Écrit par Tayiam dans Dialogue avec une folle | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.